JACQUET Chantal

Pianiste

Née en 1946 à Bourges d’une mère pianiste et d’un père banquier, Chantal Jacquet obtient sa Première médaille de solfège ENM Bourges à 11 ans. En 1960, elle reçoit des mains d’André Malraux la médaille du Ministre des Affaires Culturelles, récompensant un(e) élève ayant obtenu trois prix dans la même année.

 En 1961 elle est admise à la classe de percussion de Robert Tourte au CNSM Paris.

Charles Brown écrira et lui dédiera un divertissement  avec orchestre « Plan Plic Ploc »

Elle poursuit ses études pianistiques avec Monique Haas, Gisèle Kuhn, en attendant d’obtenir en 1965 le baccalauréat « Philosophie ».

 Elle est admise au CNSMD de Paris en 1965 et sera l’élève de Aline Van Barentzen et Monique de la Bruchollerie,  Norbert Dufourcq, Yvonne Drappier, Charlotte Lacôme d’Estalenx.

Après être gratifiée des plus hautes récompenses, elle est admise à l’agrégation de musicologie en présentant une thèse : «  percussions cinq ans »

Nommée en 1972, première du concours du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur , elle aura le choix de postuler dans un Conservatoire National de Régions. De 1972 à 1975, elle est lauréate de nombreux  Concours internationaux.

Sa carrière de pianiste lui fait rencontrer maints chefs d’orchestre dont Jean-François Paillard, Pol Mule, Charles Brown, Pierre Boutry, Antoine Tisné, Pïerre Boulez à l’ensemble intercontemporain…..Elle a aussi suivi les cours de Robert Blot en direction d’orchestre

Un récital avec des chanteurs à l’Atrium du théâtre des Champs-Elysées, lui révèle de jouer en musique de chambre et réalise de nombreux concerts notamment avec Jacques Herbillon , Noémie Peruggia au festival d’Aix en Provence, Yumi Nara à Osaka, Patricia Johnson à Houston, et forme un trio baroque «  Le Parnasse » avec deux instrumentistes de la Garde Républicaine de Paris : Pierre Caron, flûte solo, Michel Aucante, bassonniste …..

 En dehors de sa carrière de soliste très entourée par Monique de la Bruchollerie, elle s’investira aussi dans des animations musicales, aussi bien aux JMF que dans toutes les écoles de France, des stages et des conférences.

Ce geste lui a d’ailleurs valu d’être nommée chevalier, puis officier dans l’ordre des Palmes Académiques successivement en 1998 et en 2003.

Trois enregistrements ont signé sa vie pianistique :

               Album à la jeunesse Schumann, Prokofiev, Tchaïkowsky

               Bach et ses transcriptions d’orgue par Liszt

                Piano Evasion : un échantillonnage d’œuvres de Beethoven , Liszt, Debussy…..

© 2013 CNSMDP-lasso - All rights reserved.- 209 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris - Mentions légales - Powered by SO12 - Photos : Adriaan ESTHERHUIZEN / Jean-Pierre LEDOS