des Anciens Élèves et des Élèves du Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Andrée COLSON, violoniste et l’ensemble instrumental | Association CNSMDP

Hommages

Andrée COLSON, violoniste et l’ensemble instrumental

Un demi-siècle consacré à la musique pour créer, innover, convaincre…

Andrée Colson nous a quitté le 15 décembre 2020 à Langeais.

Andrée Colson nait à Paris le 5 septembre 1924. Après des études de violon au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle s’installe en Touraine où elle crée en 1955 l’Ensemble Instrumental qui porte son nom et dont elle est le chef, soliste, premier violon.

Elle est à l’origine de nombreuses réalisations avant-gardistes :

  • un orchestre sans baguette, premier et unique en France
  • une communauté musicale « classique » sur son lieu de vie en pleine campagne
  • une école de musique à Tours assortie d’originales animations musicales en milieu scolaire et rural
  • plusieurs clubs qui concerneront 15 000 enfant
  • un festival « Les Journées Musicales Internationales de Langeais » (festival en chaises longues) qui, en 10 ans, fera entendre 750 jeunes virtuoses et créateurs de 35 nationalités
  • son propre studio d’enregistrement en pleine nature
  • une maison de disques, les « Disques Vernou » (plusieurs Prix du Disque)
  • des stages de perfectionnement de technique d’archet pour instrumentistes internationaux de haut niveau…

Andrée Colson a contribué pendant un demi-siècle, à la tête de son orchestre, à la diffusion d’une musique vivante à la portée de tous les publics et au rayonnement culturel de la France, de Paris à Sidney en passant par New-York et Hong Kong (57 pays visités)

Andrée Colson était Officier des Arts et des Lettres, Chevalier de la Légion d’Honneur.

Récit de Jacqueline LEGRIS
(Photo archives NR)

©2021 L’association CNSMDP • Tous droits réservés