des Anciens Élèves et des Élèves du Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Vincent GAILLY

Accordéon

Né en 1996 à Charlottesville aux Etats-Unis et originaire de Bruxelles, Vincent Gailly est diplômé avec les meilleures mentions du Conservatoire National Supérieur de Paris en accordéon, en harmonie et écriture XXe siècle, en improvisation, et en analyse.

Il poursuit actuellement ses études en troisième cycle d’interprète ainsi qu’en musique de chambre. Également diplômé de Sorbonne Université en musicologie, il a été chercheur stagiaire pendant un an à l’Université d’Oxford pour travailler sur un opéra de George Benjamin.

Très tôt dans son parcours, Vincent devient lauréat de la Fondation Belfius à Bruxelles, ce qui lui vaut de se produire en soliste à la Monnaie, aux studios Flagey et au Palais des Beaux-Arts. Il participe par trois fois aux masters class de l’Académie de Villecroze, à la suite desquelles il est invité à jouer pour le violoncelliste Yo-Yo Ma, et a été reçu pour une résidence à l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence.

Animé par une insatiable curiosité artistique, Vincent a à cœur de défendre et de développer le répertoire contemporain pour son instrument, ce qui le mène à se rapprocher et travailler au plus près des compositeurs Bastien David, Gérard Pesson, Frédéric Durieux, Philippe Hersant et Martin Matalon. Il participe à une tournée de l’Ensemble Ulysses à Milan et Royaumont et est invité à jouer avec les solistes de l’Ensemble Intercontemporain dans ce même but. Au sein de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, mais aussi de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg et de l’Orchestre de Picardie, Vincent joue sous la baguette de chefs renommés, parmi lesquels Bruno Mantovani, Pierre-André Valade, Victor Jacob, Jean-Jacques Kantorow et Julien Leroy dans des salles telles que la Cité de la musique et la Philharmonie de Paris.

Son enthousiasme pour la musique de chambre lui vaut le soutien de la Fondation Meyer et de la Fondation Nguyen Thien Dao. Au cours de la saison précédente, Vincent a notamment joué dans une production de ProQuartet avec le Quatuor Elmire à Düsseldorf, Cologne et Bruxelles. Il s’est produit aux Archives nationales, à la Ferme de Villefavard, à l’Observatoire de Paris, au Petit Palais et à la Cité des arts dans divers projets de chambriste.

S’intéressant de très près à la musique baroque et de la Renaissance, il fonde Les Sauvages avec l’altiste et violiste Antonin Le Faure, un duo pour explorer ces répertoires selon une approche historiquement informée. Cette saison, Vincent se produira en soliste à la Cité de la musique, et avec Les Sauvages aux Invalides, au Festival de la Grange aux pianos, au Musée Henner, au Festival d’automne de Châtellerault et au Palais de Liège. Il est engagé dans des productions de l’Orchestre de Radio France et de l’Ensemble Intercontemporain qui verront le jour au Festival Présences et à la Maison de la Radio. Vincent donnera cette année en création de nouvelles œuvres de Fabien Touchard, Joel Järventausta, Juste Janulyte et Alex Nante.

Il sortira son premier disque sur le label Initiale, entièrement consacré à la musique de Bastien David. Son étroite collaboration avec ce compositeur est riche de sept œuvres créées à ce jour, parmi lesquelles un solo publié aux éditions Lemoine que Vincent a été invité à jouer à Rome à la Villa Médicis.

Actualités & Concerts

©2022 L’association CNSMDP • Tous droits réservés