des Anciens Élèves et des Élèves du Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Vincent GAILLY | Association CNSMDP

Vincent GAILLY

Accordéon

Vincent GAILLY

Accordéon

Né en 1996 à Charlottesville est originaire de Bruxelles, Vincent Gailly est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Paris en accordéon et en harmonie. Il y poursuit actuellement ses études en troisième cycle d’interprète, en musique de chambre et en analyse, et mène une activité de recherche à l’Université d’Oxford sur un opéra du compositeur George Benjamin.
Très tôt dans son parcours, Vincent devient lauréat de la fondation Belfius à Bruxelles, ce qui lui vaut de se produire en soliste à la Monnaie, aux studios Flagey et au Palais des Beaux-Arts.
Il participe par trois fois aux master class de l’Académie de Villecroze, à la suite desquelles il est invité à jouer pour le violoncelliste Yo-Yo Ma.
Pendant ses études à Paris, son intérêt grandissant pour le répertoire contemporain le mène à collaborer avec des compositeurs tels que Martin Matalon, Frédéric Durieux, Gérard Pesson et Bastien David, son travail avec ce dernier ayant déjà donné lieu à six créations dont une pour
accordéon solo parue aux éditions Lemoine et que Vincent a récemment jouée à Rome à la Villa Médicis. Au sein de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, de l’Orchestre de Tours et de l’Ensemble Intercontemporain, il joue sous la baguette de chefs renommés parmi lesquels Bruno Mantovani, Pierre-André Valade, Rory MacDonald, Laurent Petit-Girard et Victor Jacob, dans des salles telles que la Philharmonie de Paris ou la Cité de la musique. Vincent participe en outre à une tournée d’été de l’Ensemble Ulysses dirigé par Gregory Vajda à Milan ainsi qu’à l’Abbaye de Royaumont.
L’été dernier, Vincent prend part à l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence afin de repenser la place de l’interprète dans le processus de création d’un opéra. Il rejoint le Quatuor Elmire et les chanteurs Adrien Fournaison et Lise Nougier pour une tournée d’opéra organisée par Pro-Quartet à Düsseldorf, Cologne et Bruxelles. Soutenus par les fondations Nguyen Thien Dao et Meyer, ses divers projets de musique de chambre lui valent de jouer aux Archives nationales, à la Cité des arts et au Petit Palais.
Enfin, s’intéressant à la musique la Renaissance, Vincent fonde un duo avec l’altiste et violiste Antonin Le Faure pour explorer ce répertoire avec une approche historiquement informée. Ils joueront prochainement aux Invalides et à l’Observatoire de Paris, et donneront des master class à Boston au New England Conservatory ainsi qu’à la Columbia University de New-York

 

 

 

 

Évènements

Peigner le vif de Gérard Pesson – Antonin Le Faure, alto

http://www.youtube.com/watch?v=JB6Oc-fpBG8

©2021 L’association CNSMDP • Tous droits réservés