des Anciens Élèves et des Élèves du Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Cyril HUVÉ | Association CNSMDP

Cyril HUVÉ

Piano

Cyril HUVÉ

Piano

Elève au CNSMD de Paris : admis en 1974 premier nommé à l‘unanimité dans la classe de piano de Dominique Merlet – assistante : Jeanine Vieuxtemps – déchiffrage : Christian Ivaldi – analyse : Françoise Rieunier – solfège : Lucie Robert

Professeur au CNSMD de Paris de 1990 à 2003 : professeur assistant de la classe de Gérard Frémy, puis de Nicholas Angelich.

Cyril Huvé illustre les traditions du piano romantique que lui ont transmises ses maîtres :  Claudio Arrau, qui a vu en lui « l’un de ses meilleurs continuateurs », et Gÿorgÿ Cziffra. Son expérience des possibilités expressives du pianoforte et des claviers anciens lui a permis d’intégrer le savoir historiquement informé à la singularité de ses interprétations dans un vaste répertoire. Ayant réuni ses claviers historiques et un important fonds documentaire dans sa fondation de la Grange aux Pianos, sa résidence au Pays de George Sand en Berry, Cyril Huvé y travaille, seul ou avec d’autres interprètes, pour concevoir des programmes qui expriment sa personnalité de musicien-philosophe.

Cyril Huvé se produit dans de nombreux festivals en France et à l’étranger : Londres, Oxford, Tchécoslovaquie, Nuits pianistiques de Moldavie, au Japon, aux USA et en Amérique du Sud. Il a joué en soliste avec des orchestres tels que la Staatskapelle de Dresde – Hans Vonk, The Orchestra of the Age of Enlightenment – Sir Roger Norrington, l’Orchestre de Liège – Pierre Bartholomée, l’Orchestre d’Île de France – Pierre Dervaux, l’Orchestre Pelléas – Benjamin Levy. Victoire de la Musique Classique 2010 – Enregistrement de l’année : œuvres de Mendelssohn.

D’abord formé par le pianiste André Krust, Cyril Huvé a été l’élève de Dominique Merlet au CNSMD de Paris où il a ensuite été professeur-assistant de la classe de Gérard Frémy; il est titulaire d’une licence de Philosophie à l’Université de Nanterre et a créé un programme d’archives de l’interprétation sur France-Musique, les Vieilles Cires. Les séminaires de phénoménologie de la musique du grand chef roumain Sergiu Celibidache ont également été déterminants pour sa formation. Il a créé des manifestations de musique de chambre, telles que les Rencontres d’Arc-et-Senans et de Cluny – où il a invité le flûtiste légendaire Marcel Moyse, et travaillé en collaboration avec Martha Argerich, Maurice Bourgue, André Cazalet, Jean Mouillère, le Quatuor Talich, Tabea Zimmermann, Eckart Haupt…-, l’Académie de musique de La Chaise-Dieu. Il réside en Berry au Pays de George Sand dans sa maison de musicien, la Grange aux Pianos.

Ses enregistrements – une anthologie Busoni (ERATO – WARNER), les Ballades et Scherzi de Chopin sur pianoforte Pleyel et Erard (EMI -WARNER), les Trios pour violon, cor et piano de Brahms et Ligeti avec André Cazalet et Guy Comentale (MONTAIGNE – CALLIOPE), les 10 Sonates pour violon et pianoforte de Beethoven avec Jorja Fleezanis (Cyprès), les Paraphrases sur les Opéras de Verdi de Liszt (BNL – Choc du Monde de la Musique), Mendelssohn Œuvres pour piano (PARATY – Choc de CLASSICA) l’Intégrale des lieder de Liszt (Radio-France – ADDA), Les Mélodrames Romantiques avec Daniel Mesguich (DES FEMMES), ont été salués par la critique. Il s’est récemment consacré au piano futuriste de Stephen Paulello, l’Opus 102, en jouant et enregistrant la Sonate de Liszt et des œuvres de Debussy et Scriabine sur cet instrument (EVIDENCE CLASSICS). Son nouvel album, présentant cinq ‘Sonates à titre’ de Beethoven jouées sur trois pianofortes viennois, a été publié à l’automne 2020 (INDÉSENS CALLIOPE).

© photo Philippe Le Faure

©2021 L’association CNSMDP • Tous droits réservés